La Société canadienne du sang continue de sauver des vies pendant la pandémie

Oct 14, 2021

La pandémie a posé des problèmes qui semblaient insurmontables aux industries du monde entier. Les transporteurs qui livrent aux patients du monde entier des cellules souches du sang sensibles à la température et susceptibles de leur sauver la vie n'ont pas fait exception. Les restrictions aux voyages et aux passages des frontières se sont intensifiées et des vols ont été annulés. Il a donc été particulièrement difficile de transporter les cellules souches du sang vers les patients en attente d'une greffe vitale.  
 
Lorsque la pandémie s'est installée au Canada, Gail Morris, directrice des services aux donneurs du registre de cellules souches de la Société canadienne du sang, a rapidement constitué un réseau de collègues qui orchestrent le transport des cellules souches du sang. Son équipe a travaillé en étroite collaboration avec les fonctionnaires fédéraux pour s'assurer que les dons qui devaient arriver dans les semaines à venir seraient acheminés en toute sécurité au chevet de chaque patient.  
 
Les obstacles auxquels l'équipe de Mme Morris a été confrontée sont devenus plus complexes à mesure que la pandémie et les restrictions de voyage progressaient. L'équipe a dû se conformer aux directives de quarantaine, tenir compte de la santé des coursiers bénévoles, faire appel à des coursiers professionnels formés au transport biomédical, obtenir des lettres d'exemption pour les coursiers et contourner les exigences en matière de tests de détection de la COVID-19 au Canada.
 
Malgré ces difficultés, Mme Morris et l'équipe de la Société canadienne du sang ont réussi à transporter des centaines de donations de cellules souches du sang dans le monde entier et à continuer de sauver des vies. Pour en savoir plus sur la façon dont la Société canadienne du sang a réussi à le faire, consultez le site https://www.blood.ca/en/stories/stem-cells-without-borders.

Image
Peli_BioThermal_Credo_ProMed